Analyse géopolitique des enjeux d’une politique de puissance : le cas de la science et de l’innovation en Russie

Article paru dans la revue Hérodote 146-147 — « La géopolitique, des géopolitiques » (troisième et quatrième trimestres 2012)

Résumé

Depuis quelques années, la science et l’innovation sont devenues pour les autorités russes une préoccupation majeure qui touche à l’avenir économique du pays. Mais, au-delà du fait que la Russie cherche aujourd’hui des moyens de sortir de l’ornière énergétique en misant sur une « économie de la connaissance », la science et l’innovation constituent également une question brûlante sur le plan politique. Après une décennie de mise en scène d’un renouveau du pays comme grande puissance, la Russie se trouve actuellement confrontée à une série d’enjeux internes qui questionnent le devenir d’un projet de puissance qui s’appuie sur un patrimoine matériel et identitaire issu de l’Union soviétique. Le secteur scientifique n’échappant pas à cette règle, c’est à travers celui-ci que cet article se propose de questionner les modalités d’une mise en scène politique et économique qui s’ancre dans le territoire sur la base de divers réseaux de pouvoir et représentations du renouveau qui entrent parfois en conflit.

[Télécharger l’article complet au format PDF sur le site de la revue Hérodote]

Abstract : Geopolitical analysis of what is at stake in a policy of power : the case of science and innovation in Russia

For a few years now, science and innovation have become, for russian authorities, a major preoccupation that concerns the country’s economical future. But a part from the fact that Russia is now looking for means to get out of the energetic rut it finds itself in by betting on “knowledge economy”, science and innovation are a burning question on the political front. After a decade of staging the rebirth of the country as a great power, Russia is know confronted to a series of internal political issues that question the future of the power project that leans on a material and identity heritage taken from the USSR. The scientific does not escape from this rule, it is from that angle that this article proposes to look into the political and economical staging that anchors itself in the territory on the basis of various power networks and representations of the rebirth that sometimes come into conflict.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *